Capture

 

 

Now I'm the king of the swingers Oh, the jungle VIP I've reached the top and had to stop...

We are great. We are free. We are wonderful. We are the most wonderful people in all the jungle ! We all say so, and so it must be true.

"I Wan'na Be like You", Le Livre de la Jungle, Walt Disney, Robert et Richard Sherman, Louis Prima, 1967

https://www.youtube.com/watch?v=FOTZJ8EFgpk
 
Le saviez-vous?

Une nouvelle boîte d’Electro est née à Paris, très chic, immédiatement envahie par un public conquis par l’ambiance qui y a régné durant cette nuit du 21 juin 2018.

L’Elysée 55, ou le Mowgli’s. Il faudra vérifier le nom exact de cette boîte qui vient d’ouvrir rue St Honoré, dans le 8è arrondissement.

A moins qu’il ne se soit agi d’une manifestation à mes yeux inadmissible.

Voilà très probablement une « Fête de la Musique » et une erreur qui vont se payer très cher.

https://actu.orange.fr/societe/videos/l-elysee-se-transforme-en-dancefloor-pour-la-fete-de-la-musique-video-CNT0000014jk4N.html

https://www.lci.fr/insolite/video-fete-de-la-musique-2018-a-l-elysee-macron-les-images-de-la-soiree-electro-kavinsky-chloe-kiddy-smile-cezaire-busy-p-2091196.html

Il ne manquait plus que l’arrivée au nouveau Dance Floor qu’est devenu la Présidence de la République d’une bagnole pimpée en compagnie de bi(a)tches à moitié à poil, escortées de rappeurs en résille avec kalachs plaquées or. Quitte à ratisser large et par tous les moyens, pourquoi pas ?

Qu’ils dansent, pourvu qu’ils votent, n’est-ce pas ?

Have two bananas and Hakuna matata, Mr. President !

Monsieur le Président, vous déraisonnez au point d'avoir franchi les limites de la bienséance que vous impose la fonction que vous remplissez en tant que chef de l'Etat et Président de la République.

index

 

I- Questions

Comment celui qui est (encore) officiellement le président de la République française n’a-t-il pas imaginé l’impact désastreux d’un tel happening dans l’opinion nationale et internationale ? Il aura tout fait, véritable iconoclaste, destructeur des institutions, réduisant le lieu symbolique du pouvoir présidentiel à un bastringue de bas étage, réédition au petit pied des « nuits de Kinshasha » qui ont au moins pour elles le talent et une ambiance autrement incomparables.

La "French touch", celle qui fait danser d'Ibiza à Coachella, a donc fait son entrée à l'Elysée car après Laurent Garnier, premier DJ fait chevalier de la légion d'honneur l'an passé (!), l'électro aura gagné encore en respectabilité à l'occasion de la Fête de la musique jeudi. "Il y a clairement une forme de reconnaissance qui est forte. Ça contribue à faire évoluer le statut de la musique électronique", s’est en effet félicité le producteur et ancien manager de Daft Punk, Pedro Winter, alias Busy P lorsqu'il fait le DJ.

Le patron du label Ed Banger Records a donc été chargé de transformer en dancefloor la Cour d'honneur du Palais présidentiel. Quelque 1.500 personnes, dont le couple présidentiel, ont ainsi dansé sur les mix de Busy P, Kavinsky, Chloé, Cézaire et Kiddy Smile, qui incarnent la diversité de la "french touch".

http://www.parismatch.com/Actu/Politique/Fete-de-la-musique-a-l-Elysee-pour-Emmanuel-et-Brigitte-Macron-1544639

"Chacun a sa sensibilité artistique et même sexuelle. Je trouve ça génial par exemple que Chloé, ancienne DJ résidente d'un club lesbien comme Le Pulp (fermé en 2007), soit là", souligne Pedro Winter. Chacun aura aussi noté l’inscription (très classe) figurant sur le T-Shirt de Kiddy Smile.

Et c’est donc ce même « Manu », « l’ambianceur » de l’Elysée, qui va discuter d’économie et d’immigration avec ses interlocuteurs de l’Union européenne, donner des leçons à D. Trump, V. Poutine, Xi Jinping, avec toute la crédibilité d’un homme qui aura dégradé sa fonction en poussant la transgression et l’obscénité à un point inacceptable. "Trop fort, le mec !" Comme aurait pu le dire l’imprudent interlocuteur présidentiel du Mont Valérien, renvoyé à ses chères études. A ceci près que si l'on veut être respecté encore faut-il être respectable et ne pas prêter le flanc à une familiarité trop appuyée...

S'agissant du spectacle, il aura manqué quelques grimpeurs de façade, les couleurs d’une gay-pride, quelques poubelles aimablement prêtées par la Ville de Paris (muridés en option) pour transformer l’Elysée en Stomp-Bronx avec une prestation scandaleuse d’une troupe de Bandar-Log échappés d’un improbable Livre de la Jungle revisité sous les couleurs de la République.

« On s’habitue à tous les extrêmes dans les pays qui depuis des années sont pourtant pro-européens comme nous ! Et sur ce sujet nos élites économiques, politiques, journalistiques ont une responsabilité immense ! », a récemment déclaré le président à Quimper sous les applaudissements.

« Je le dis à tous les donneurs de leçons. Allez m’expliquer qu’il faut accueillir tout le monde. Mais regardez la société française et ses fractures ! Regardez ce que nous faisons aussi, et nous n’avons pas en rougir ». « Je veux que la France et la cohésion nationale se tiennent, que nos classes moyennes trouvent leur place ! Et en même temps être à la hauteur de notre tradition d’accueil et en particulier de l’asile, ce qui ne veut pas dire tout et n’importe quoi », a-t-il poursuivi, dénonçant jeudi à Quimper la « lèpre qui monte » en Europe, « le nationalisme qui renaît, la frontière fermée que certains proposent » et ceux qui « trahissent même l’asile ». Dans un discours enflammé, à quelques jours d’un sommet européen crucial sur la gestion des migrants, le chef de l’Etat s’est aussi emporté contre « les donneurs de leçons » qui « m’expliquent qu’il faut accueillir tout le monde » sans voir « les fractures de la société française ».

II- Soyons sérieux

Imagine-t-on Xi Jinping célébrant une « fête de la musique » de cette manière à Zhōngnánhăi, V. Poutine au Kremlin ou D. Trump à la Maison Blanche ?

"L'homme est la mesure de toute chose", écrit Platon dans le "Théétète". On connaît de lui une autre citation : « Si on veut connaître un Peuple, il faut écouter sa musique  ».

Effectivement.

Sur le perron de l’Elysée, un « musicien » soucieux d’affirmer la "dimension militante" de sa musique a pu tranquillement arborer un T-Shirt sur lequel le public ainsi que le couple présidentiel ont pu lire : "Fils d'immigrés, noir et pédé - avec la loi asile et immigration je ne serai pas né".

L’intéressé qui n’a pas hésité à transformer sa prestation en tribune politique dans les lieux mêmes de la Présidence a en effet pris soin de déclarer sur Facebook : "Je sais ce que représente l’Élysée en terme d’oppression et d’histoire pour QPOC / POC [Queer People of Color / People of Color] & la communauté LGBTQIA+ ainsi que la répression des migrants mais je crois fermement au high jacking du pouvoir en place de l’intérieur et à la création du discours là ou il n’y en a plus/pas".

Bien dit, l’ami. Le Président (ou ce qu’il en reste) ne te démentira pas.

La prostitution est sans limite.

https://www.rtl.fr/girls/identites/macron-interpelle-par-le-dj-kiddy-smile-et-son-t-shirt-fils-d-immigre-noir-et-pede-7793841573

III- Avertissement

Une dernière observation. Deux jours plus tôt, à Moscou, le 19 juin 2018, l’Ensemble Alexandrov - plus connu sous l’appellation des « Choeurs de l’Armée Rouge »-, a donné un magnifique concert en souvenir de l’entrée en guerre de l’Union Soviétique contre l’Allemagne nazie, le 22 juin 1941 (« Opération Barbarossa »). La salle unanime s’est levée lorsque l’orchestre a joué « La guerre sacrée ».

https://www.youtube.com/watch?v=OvFPp_TjezY

Capture

 

 

Il est bien possible qu’une autre guerre sacrée soit en train de naître en Europe et en France.

Devant pareille insulte, pareil comportement scandaleux, un peuple "normal" aurait dû descendre dans la rue, rappeler que le perron de l'Elysée a vu passer De Gaulle, Khrouchtchev, Kennedy, Elisabeth II, Kohl, Poutine, signifier au Chef de l'Etat sa colère devant une telle offense et le chasser de ces lieux dont il aura montré qu'il était indigne de les occuper pour avoir osé souiller sans vergogne l'image même de la France avec une lie d'humanité dont la sexualité et les moeurs n'ont pas à s'afficher dans un palais officiel.

Il est de plus en plus probable que les peuples "populistes" et "illibéraux", dont la France, excédés par ces dérives inacceptables, puissent à l'instar des pays du "Groupe de Visegrád" (Hongrie, Pologne, République tchèque, Slovaquie), mais aussi Autriche et désormais Italie, inviter Mowgli et ses Bandar-Log à lire l’œuvre de R.Kipling, voir le chef-d’œuvre de Walt Disney, et quitter les rives de la Seine pour rejoindre paisiblement au plus vite, tant qu'il en est encore temps, celles de la Waigunga, du Niger, de l'Oubangui-Chari ou du Zaïre, et aller danser ailleurs que dans les locaux du Palais de l’Élysée dont on rappellera (excusez du peu) qu’il est encore pour beaucoup de gens le siège de la présidence de la République française et la résidence officielle du président de la République depuis la Deuxième République.

Now you're the king of the swingers Oh, the jungle VIP you've reached the top and had to stop...

We are great. We are free. We are wonderful. We are the most wonderful people in all the jungle ! We all say so, and so it must be true.

Good bye, chaps !

 

A propos des Bandar-Log : le Livre de la Jungle de Rudyard Kipling et Charles Koechlin

Illustration:

Mowgli with the Bandar Log who soon make him their leader. Sketch based on Jungle Book stories, made in 1903 by John Charles Dollman

https://thewire.in/books/kiplings-jungle-book-was-an-allegory-of-the-british-raj

http://data.bnf.fr/13914760/charles_koechlin_les_bandar-log__op__176/

http://inconcerto.nicematin.com/2014/01/les-bander-log-de-charles-koechlin-et-le-livre-de-la-jungle-de-rudyard-kipling.html

http://americansymphony.org/les-bandar-log/

https://en.wikipedia.org/wiki/Bandar-log